En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Newsletters

Recevez nos infos par courriel, inscrivez-vous !
Conditions d'utilisation

Agenda

Connexion

Nouveaux modes de déplacement, quelle réglementation ?

hoverboard

Rollers, skateboard, trottinette, hoverboard, ces nouveaux moyens de déplacement, appelés aussi "transports doux" sont de plus en plus utilisés dans l'espace public.

Ce qui oblige piétons, automobilistes, cyclistes à se partager l'espace public, et à respecter certaines règles pour cohabiter en toute sécurité.

skateboardEn plus des traditionnels rollers, patinettes, skateboard, les déplacements avec des engins high tech comme les gyropodes, les hoverboards et les trottinettes électriques se développent.
Devant l’émergence de ces nouveaux modes de "micro-déplacements", également appelés déplacements doux, des règles de circulation sont à respecter pour se partager l’espace public.

D'une manière générale, tous les engins roulants sans moteur et de petites tailles peuvent circuler dans un square, un parc public, sur une plage, en forêt et en ville sur le trottoir. Ils ne sont pas considérés comme des véhicules et leurs utilisateurs sont considérés comme des "piétons à roulettes" et doivent donc circuler sur les trottoirs, utiliser les passages piétons et respecter les feux.rollers

Ils sont tolérés sur les trottoir à condition toutefois de se déplacer à moins de 6 km/h et de faire preuve de civisme, de bon sens et de prudence à l’égard des autres.
Une dérogation est accordée aux vélos qui sont admis sur les aires réservées aux piétons jusqu’aux 8 ans d’un enfant du fait de la dangerosité de la route.

 

Quelles sont les règles pour les nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) ?

Dans la catégorie des nouveaux véhicules électriques individuels, on trouve divers appareils roulants et motorisés.

hoverboard2Il y a les gyropodes, équipés de deux-roues, d'un manche et d'un guidon. Ensuite, il y a leur déclinaison en version minimaliste plébiscitée par les enfants et les adolescents. D’une part, on trouve les hoverboard et hovertax, il s'agit d'un plancher électrique fixé sur deux petites roues, qui ne possèdent ni selle ni guidon et qui avancent avec un système de balancement du poids du corps. D’autre part, les gyroroues (ou monowheel) qui ne sont autres que des monocycles sans selle et sans guidon. Enfin les rocketskates (rollers électriques) qui se fixent sous la chaussure et dont la vitesse est réglable via une application téléchargeable sur un smartphone.

Toute personne, quel que soit son âge, peut piloter un de ces engins et gadgets. Toutefois, certains constructeurs conseillent de ne pas les confier à des enfants de moins de 14 ou 16 ans.

À l’heure actuelle, la réglementation est floue sur l’utilisation de ces nouveaux appareils. En effet, la France définit les véhicules (ou assimilés) comme "objets à moteur, roulant à plus de 6 km et possédant une assise". Puis, elle précise que tout appareil roulant à plus de 25 km/h doit faire l’objet d’une immatriculation. Or, ces NVEI, ont bien un moteur, excèdent la vitesse réglementaire pour entrer dans la catégorie des piétons, mais ne peuvent être considérés comme véhicules du fait de l’absence de siège.

Ainsi, ces appareils sont aujourd’hui tolérés sur les trottoirs, pistes cyclables et autres aires piétonnes sous réserve d’adopter une attitude responsable. Leurs propriétaires, sans réel statut, sont considérés comme des "piétons à roulettes". Sachez par ailleurs que certaines municipalités prennent les devants et décident d’en restreindre l’utilisation sur tout ou partie de leur espace public.

 

Les sanctions encourues en cas de mauvais usage de son matériel

Un piéton, qu’il soit à roulettes ou non, risque 4 € d’amende s’il traverse en dehors du passage piéton ou s’il circule en dehors d’une zone piétonne. Si son comportement est jugé trop imprudent, le contrevenant peut écoper d’une sanction plus lourde pouvant aller jusqu’à 15 000 € et 1 an de prison pour "menace de la vie d’autrui par un comportement dangereux".