En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Newsletters

Recevez nos infos par courriel, inscrivez-vous !
Conditions d'utilisation

Agenda

Connexion

Le budget

budget

Avec une baisse des dotations s'élevant à 276 000 € en 2 ans, l'établissement du budget a nécessité cette année, plus encore que pour les années précédentes, une étude particulièrement rigoureuse des besoins en matière d'investissement ainsi que des efforts en matière de fonctionnement. La prudence avec laquelle a été établi le budget primitif est le reflet de la volonté municipale de ne pas alourdir trop largement le budget des ménages garéoultais.

 

 

BUDGET 2016 : pas de hausse de la fiscalité locale malgré la baisse des dotations

Confirmé début avril 2016 par l'administration fiscale, le montant de la dotation globale de fonctionnement attribuée pour l'année 2015 et 2016 à la commune accuse, comme cela avait été annoncé, une diminution de 80 000 € pour 2015 et 196 000 € pour 2016, soit un manque total de 276 000 €.
Pourtant malgré les difficultés financières attendues, le Conseil Municipal a voté, lors de sa séance du 7 avril, le maintien des taux d'imposition locaux, les laissant cette année encore à leur niveau de 2008 (à savoir : Taxe d'habitation : 19,12 € / Taxe foncière bâti : 22,52 €/ Taxe foncière non bâti : 95,90 €).
L'équilibre du budget 2016 a tout de même été possible sans cette augmentation, grâce à un compte de résultat excédentaire, conformément à l'engagement pris par l'équipe municipale en place.
En 2016, il n'y aura pas de recours à la dette pour réaliser les quelques 1,036 M€ d'investissements (dont 250 000 € consacrés à la rénovation des voiries et chemins) qui seront engagés pour maintenir un cadre de vie agréable et un niveau de services satisfaisant.
Poursuite des travaux de restauration de la Maison Gonod, des essais au forage des Clos, réimplantation du Moulin à huile dans les annexes de la Maison Bertrand, rénovation des voiries parmi lesquelles le chemin Hélène Boucher, l'impasse Daurat et le chemin et l'impasse Paul Cézanne, sans oublier l'entretien des bâtiments publics et des établissements scolaires... autant de chantiers qui seront menés à bien cette année.